Genèse et contexte de la création du réseau

En 2007, partant du constat que, malgré « L’année du cirque » de 2000, sans conséquences réelles pour la Lorraine et la présence prestigieuse du CNAC (Châlons-en-Champagne) ou du Cirque Plume (Besançon) dans les régions voisines, la place du cirque était insuffisante en Lorraine tant sur le plan de la diffusion des œuvres de cirque (peu de spectacles programmés, sur peu de dates) que sur le plan de leur création en région (peu d’équipes circassiennes travaillant sur le territoire régional, le plus souvent mal structurées). En partant de ce constat, quelques structures culturelles lorraines ont pris l’habitude de se concerter pour élaborer des projets communs (de soutien à la création ou de diffusion) susceptibles de faire évoluer la situation du cirque en région.

C’est sur cette base de pratiques informelles que, fin 2010, cinq structures culturelles lorraines se sont engagées collectivement dans une démarche d’accompagnement, de diffusion et de promotion du cirque de création en région. En se constituant en association, le réseau CIEL (CIrque En Lorraine) a mené un travail de développement du cirque qui a dès le début concerné les quatre départements lorrains.

Depuis 2010, le réseau a poursuivi son développement notamment dans le contexte des modifications des cartographies régionales de 2016. Après avoir rédigé un document de propositions pour un schéma de développement du cirque en Région Grand Est publié le 10 mai 2016, l’association s’est totalement engagée en 2017 dans la construction d’un réseau à l’échelle de la nouvelle région Grand Est.

Nouvelle dimension régionale

Ce redimensionnement du territoire d’intervention du réseau a impliqué de travailler à la réécriture des statuts et du règlement intérieur, de préciser la gouvernance et le fonctionnement du réseau, ainsi que de garantir l’efficacité dans le cadre d’un cercle associatif élargi (principe de « délégations » thématiques ou territoriales, calendrier, programme, etc.). C’est à cette occasion que CIEL s’est renommé Grand CIEL pour s’adapter à cette nouvelle dimension régionale.

Depuis 2010, Grand CIEL porte une démarche de coopération culturelle visant la structuration et le développement de la filière circassienne dans la région Grand Est. À ce titre, l’association constitue, pour les professionnels des structures culturelles réunies au sein du réseau, un espace d’échange qui permet de renforcer progressivement la place du cirque de création sur le territoire régional. Les membres poursuivent des objectifs communs.

Aujourd’hui, 23 structures culturelles sont adhérentes, elles sont réparties sur l’ensemble de la région traduisant un maillage territorial important. Par ailleurs, la force du réseau réside dans la diversité de ses membres, tant au niveau de leur taille qu’au niveau des enjeux pour lesquels ils œuvrent au quotidien. Ainsi, Grand CIEL est constitué de lieux de diffusion et/ou de résidence et de festivals représentatifs du paysage culturel régional. Ce qui permet d’aborder la question du développement du cirque dans toute la diversité des espaces où il peut être présent.